Fluage

Déformation lente d’un matériau qui se produit sous l’effet d’une contrainte constante à température constante. Dans les métaux, le fluage n’intervient généralement qu’à haute température. Le fluage à température ambiante, qui concerne surtout les matières plastiques, est appelé « fluage à froid » ou « déformation sous charge ». Les résultats d’un essai de fluage sont généralement présentés sous la forme d’une courbe en fonction du temps, à contrainte et température constantes. La pente de la courbe représente la vitesse de fluage et son point final représente l’instant de la rupture. Comme l’indique le schéma d’illustration, la fluage d’un matériau peut être décomposé en trois étapes. La première étape, ou fluage primaire, commence à vitesse rapide et ralentit avec le temps. La deuxième étape (fluage secondaire) s’effecue à vitesse relativement constante. La troisième étape (fluage tertiaire) présente une accélération et s’achève avec la défaillance du matériau à l’instant de rupture. Voir aussi à « Relaxation de contrainte »