Facteur de concentration de contrainte

Quotient de la contrainte maximale appliquée à zone comportant une entaille ou un renforcateur de contrainte et de la contrainte nominale correspondante. Ce facteur fournit une indication théorique sur l’effet d’un renforcateur de contrainte sur la comportement mécanique. Il est généralement supérieur au facteur empirique de fatigue à l’entaille ou au coefficient de réduction de résistance, car il ne tient pas compte de la relaxation de contrainte due à la déformation plastique localisée.