Impact Izod

Qu’est-ce qu’un essai à impact pendulaire Izod ?

Un essai permettant d’établir la résilience ou la tendance d’un matériau à résister à la rupture lorsqu’il est soumis à un choc soudain. Il s’agit d’encocher une barre sur l’éprouvette, d’en serrer une extrémité (dans une configuration de poutre en porte-à-faux) et de frapper l’autre extrémité de manière à la casser.

Comment se déroule un essai à impact pendulaire Izod ?

Généralement réalisé sur un mouton pendule, l’essai à impact Izod est réalisé sur des éprouvettes encochées ou non encochées, à l’aide d’un support. Il est standardisé par les normes ISO 180 et ASTM D256. L’éprouvette est serrée sur son support, de manière à ce que son extrémité encochée soit orientée vers le bord de frappe du marteau. La figure suivante illustre la mise en place correcte de l’éprouvette.
Impact Izod
Une fois libéré, le marteau frappe l’éprouvette et oscille. Si l’éprouvette ne casse pas, un marteau à énergie supérieure devra être utilisé, en répétant l’essai jusqu’à observer la défaillance de l’éprouvette. Pour l’essai Izod, des marteaux pendulaires conformes au standard ISO 13802 sont utilisés avec une énergie nominale d’impact comprise entre 0,5J et 50J et une vitesse d’impact de 3,5 m/s. La résistance à l’impact (résilience) est directement calculée en divisant la valeur d’impact obtenue par l’épaisseur de l’éprouvette (dimension J/m) ou par la surface résiduelle au-dessous de l’encoche (dimension kJ/m2).

Cette méthode d’essai produit un effort plus important qu’un essai Charpy et il peut demander une force de serrage contrôlée pour assurer une bonne répétabilité. Le support manuel de l’éprouvette peut être serré à l'aide d’une clé dynamométrique, tandis que la force de serrage peut être réglée en utilisant le levier ou les supports à commande pneumatique de l’éprouvette.